Contenu de la mesure

La réparation pénale à l’égard des mineurs doit amener le jeune à réfléchir au délit qu’il a commis. Pour l’aider dans cette démarche, plusieurs outils ont été créés.

Les questionnaires : L’utilisation de questionnaires abordant diverses thématiques telles que le respect des autres, la violence, les dangers du feu, la sexualité, la xénophobie…vont permettre au jeune de développer sa propre réflexion et prendre conscience des conséquences de ses actes tant au point de vue pénal que vis-à-vis de la victime.

Les ateliers collectifs : Ces derniers permettent aux jeunes, par groupes de 5 à 10 personnes, de s’informer et d’échanger sur leurs expériences. Ils ont pour thèmes : la prévention, la citoyenneté, l’autre et moi, l’audience correctionnelle.

Les activités de réparation. Il s’agit alors pour le jeune de s’engager à réaliser une activité ou action au bénéfice de la victime ou dans l’intérêt de la collectivité. Cette démarche restaurative tient une place importante dans la mesure.

L’éducateur référent, qui a suivi le jeune tout au long de l’application de la mesure de réparation pénale, remet un rapport au magistrat lorsque cette dernière prend fin.

L’Équipe :

Cette action est rattachée au service « d’Accompagnement Socio-Judiciaire » sous la responsabilité de Nora HANNOU

  • Corinne SOUPLY (Éducatrice Spécialisée)
  • Jean LEROUGE (Éducateur Spécialisé)
  • Justine TEMPEZ (Psychologue Clinicienne)
  • Christine POMBOURCQ (Secrétaire)