Actions complémentaires

D’autres actions complémentaires sont mises en place en parallèle de la mesure de réparation pénale.

• Le jeune peut bénéficier d’un accompagnement psychologique suite à la demande de l’équipe encadrante. Une évaluation et orientation psychologiques sont alors effectuées au cours d’un premier rendez-vous puis deux autres s’en suivent. Ce suivi psychologique a pour objectifs notamment de rétablir la communication parents/enfant et de faire prendre conscience au jeune des difficultés qu’il rencontre et ainsi ne pas focaliser son attention sur l’acte délinquant commis.

• Par ailleurs, des « Entretiens familiaux » sont proposés au mineur. Il s’agit, lors de cette action menée par la psychologue, d’identifier ce qui a conduit le jeune à passer à l’acte et d’en parler afin d’empêcher une récidive. Les « Entretiens familiaux » ne sont proposés que lorsque l’ensemble de la famille y adhère. La méthode utilisée consiste à appréhender le contexte social et éducatif dans son ensemble mais en tenant compte des particularités de chacun (histoire, environnement et famille). Les personnes tiennent alors un rôle actif dans les changements effectués.

association APREMIS